Le Village des Amis de Ramsès

Forum d'amis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La combustion spontanée

Aller en bas 
AuteurMessage
//Fr@nck//
Bizutage réussi
//Fr@nck//

Nombre de messages : 77
Localisation : France
Date d'inscription : 09/07/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptySam 20 Aoû - 13:13

Dans le même genre d'histoire étranges que celle de Greeneyes, voici un peutit article qui donne froid dans le dos (ne cherchez pas le mauvais jeu de mot dans cette expression Mr. Green ) :

Citation :
Le 12 mai 1977 au soir, à Uruffe, petit bourg non loin de Toul, la voisine de palier de Ginette Kazmierczak se réveille en sursaut, sa chambre emplie de fumée. Elle sort et voit des flammes dévorer le bas de la porte de sa voisine. Elle appelle illico les pompiers qui font ni une ni deux et défoncent la porte en question. Ils se retrouvent devant un effroyable spectacle. Le corps de la locataire gît carbonisé sur le plancher, contre la porte d'entrée, les jambes, le bassin et le bras droit intacts, mais la tête, le tronc et l'abdomen en cendres. Fait étrange, seul le plancher sous le corps porte des marques d'incendie ; les murs et les meublent sont recouverts de suie, mais rien d'autre n'a brûler. Aucun indice n'a été retrouvé pouvant permettre d'identifier l'origine de cette combustion. Le capitaine Laurain, chargé de l'enquête, doit conclure à la combustion spontanée du corps.

Ce genre de phénomène n'est pas courant, mais plusieurs cas ont été répertoriés. John Heymer, un officier de la police britannique, fut le premier à essayer d'aller au bout de ce mystère. Il faut remonter en janvier 1980 à Ebbw Vale, dans le Gwent au pays de Galles. Heymer fut dépêché en ce lieu pour enquêter sur une mort par combustion. Une lumière orangée l'accueillit dans le salon de la victime. Sur le tapis se trouvait un tas de cendres, d'un blanc brillant, à l'extrémité duquel sortaient deux pieds humains. À l'autre extrémité de cet amas, il pouvait distinguer un crâne noirci. Seul le fauteuil à armatures en bois sur lequel la victime était assise était brûlé. Rien d'autre dans la pièce n'avait été atteint par les flammes. Tout le salon était recouvert d'une pellicule de chair humaine, comme vaporisé, y compris les lumières et les fenêtres. C'est ce sinistre filtre qui donnait l'impression d'un éclairage orangée dans la pièce.

Sous l'amas de cendre, le tapis ne présentait que des brûlures mineures. Comment un corps pouvait-il être réduit en cendre alors que le tapis sous lui n'avait presque rien ? L'expert légiste vint confirmer que le fauteuil n'avait brûler qu'aux endroits où il avait été en contact avec le corps. Selon lui, le fauteuil se serait effondré sur le sol, laissant choir le corps et aurait arrêter de se consumer. Les meubles n'auraient pas été touchés, car l'oxygène de la pièce hermétiquement isolée aurait été vite épuisé. Dans ce cas, pourquoi le corps avait-il continuer à brûler ? La version officielle fut que l'homme serait tombé dans la cheminée mettant feu à ses cheveux. Il serait alors tranquillement retourné s'asseoir dans son fauteuil et se serait laisser consumer, jusqu'à ce que mort s'en suive. Heymer ne pouvait tout simplement pas y croire. Ayant une formation en médecine légale, il décida d'éclaircir ce cas.

Dans un four crématoire, les corps sont exposés à des températures d'environ 900 degrés. À cette température, les os ne se consument pas au complet, il faut alors les concasser dans une machine spécialement conçue pour cela. De plus, les cendre qui en résultent sont toujours grises et non blanches. Dans le cas de l'enquête de Heymer, les cendres étaient d'un blanc pur, indice d'une exposition à des températures de plus de 900 degrés. Pour consumer un corps et que les os soient complètement brûlés, il faut élever la température au-dessus de 2 500 degrés, ce qui est de beaucoup supérieur aux températures d'un incendie d'une ampleur apte à détruire un bâtiment en entier. Après avoir épuisé toutes les hypothèses possibles, il ne restait à Heymer que la combustion spontanée pour expliquer son cas.

Selon lui, le phénomène serait lié à une réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène au niveau des cellules. La puissance d'ignition d'un tel mélange est illustrée par les fusées des navettes spatiales qui utilise ces deux éléments pour leur propulsion. Au sein de chaque cellule, se trouvent les mitochondries qui fournissent l'énergie au corps par petites réactions chimiques. Si une de ces mitochondries était défaillante, elle pourrait libérer trop d'énergie et ainsi provoquer une explosion du mélange hydrogène-oxygène. Les mitochondries voisines seraient affectées et elles exploseraient à leur tour et ainsi de suite. La cellule finirait par exploser provoquant une réaction en chaîne au niveau de ses voisines. Un nombre considérable de cellules pourraient être détruites, provoquant la réduction en cendres des muscles, des organes internes et de la chair. Selon la revue New Scientist (numéro du 4 mai 1996) Heymer présente les meilleurs arguments possibles à l'appui de sa thèse sur le phénomène.

Plusieurs éléments étranges sont liés à ce phénomène, comme tout ce qui est « paranormal ». Il est difficile d'expliquer pourquoi ça se produit toujours sur des personnes sédentaires et isolées. De plus, il semble que le phénomène plonge la victime en état de transe. En 1974, en Géorgie, Jack Angel s'endormi dans son lit pour ne se réveiller que quatre jours plus tard avec des brûlures nécessitants l'amputation de son bras. Pourtant, son pyjama et ses draps étaient intacts. Les douleurs ne se firent sentir que lors de son réveil. Un autre cas est celui de Jeannie Saffin, en 1982 qui prit soudainement feu alors qu'elle était assise sur une chaise en bois dans sa cuisine. Son mari, assis à côté, se retourna pour apercevoir des flammes sur le visage et les mains de sa femme. Celle-ci ne criait pas, ne bougeait pas. Jeannie décéda peu après à l'hôpital.

Le phénomène n'est toujours pas reconnu par la communauté scientifique, mais celle-ci tente toujours le percer à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communautai.online.fr
KiWin
Parrain
KiWin

Nombre de messages : 384
Localisation : Isère - France
Date d'inscription : 17/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptySam 20 Aoû - 13:58

//Fr@nck// a écrit:
Dans le même genre d'histoire étranges que celle de Greeneyes, voici un peutit article qui donne froid dans le dos (ne cherchez pas le mauvais jeu de mot dans cette expression Mr. Green ) :

Citation :

Selon lui, le phénomène serait lié à une réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène au niveau des cellules.

Dans la mesure où la combustion spontanée ait un jour existé, je pencherai aussi pour cette hypothèse. Le corps humain étant composé de plusieurs élements chimiques(gaz, acides...), on peut supposer qu'une combinaison bien particulière des ses éléments, notemment avec un apport externe, comme par exemple des médicaments, ou n'inhalation d'un gaz, pourrait aboutir à une réaction combustible.

A noter aussi que d'une manière générale, une combustion n'est pas forcément associée à un feu ou assimilé (prenez une cigarette par exemple, elle se consume mais ne s'enflamme pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aide-excel.forumactif.com/
Polichinelle
V.I.P.
Polichinelle

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptySam 20 Aoû - 17:42

Oui, trés étrange ces faits divers... Mais , bien que je ne connaisse pas la chimie , il y a des éléments , tels le phosphore qui ne demande qu'à 's'enflammer spontanéement , à condition que le taux d'oxygène soit assez élevé ou que la temperature du corps inflammable soit suffisante pour déclencher l'auto combustion....les éléments en cours de combinaisons chimiques développent en général leur reaction d'autant plus facilement que le milieu est chaud... Cas relativement fréquent dans les granges à foins ou les silos à grains...
Peut-on supposer qu'une reaction de meme type puisse se produire à l'interieur du corps humain?
Je ne sais pas , mais rien d'impossible je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptySam 20 Aoû - 23:43

Les faits que rapporte l'article cité par Franck ne m'étonnent pas.

Il y a des années, je regardais assez souvent des documentaires à la BBC.

Un jour, je suis tombée sur un reportage relatant des faits semblables.

Le souvenir m'en est resté suffisamment pour que je puisse dire que les images qui ont été montrées correspondent tout à fait à la description faite dans l'article.

Et franchement, ça fait froid dans le dos, vu qu'on ne sait pas comment éviter cette sorte d' "accident".

Je me rappelle avoir été frappée par une constatatiion : les locaux dans lesquels ces combustions s'étaient produites étaient assez exigus. Probablement pas aérés.

La piste évoquée par KiWin à propos de la prise de certains médicaments me paraît plausible mais on n'a apparemment pas d'informations sur les médicaments que les victimes pouvaient prendre.

Je ne pense toutefois pas que, médicaments ou pas, un tel phénomène puisse se produire dans des locaux plus vastes et bien ventilés.

Et il faut probablement aussi que les individus touchés présentent des caractéristiques particulières qu'il conviendrait d'étudier. Mais vu la rareté des cas (fort heureusement), cette sorte d'étude semble vaine.

Quant aux combustions spontanées dont a parlé Eugène, elles se produisent bel et bien.

Au bureau, nous avions des poubelles métalliques en forme d'obus. L'une d'elles a pris feu spontanément sans doute sous l'effet de la fermentation des déchets organiques. On les a éliminées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
greeneyes
Bizutage réussi
greeneyes

Nombre de messages : 42
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/08/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyMer 24 Aoû - 1:16

J'ai vu un reportage sur le conbution spontanée sur la même chaîne que le reportage 'sur la mort éminente.

Un scientifique a dit que les facteurs probable sont

Personnes sédentaires

Personnes alcooliques
Personnes obèses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyMer 24 Aoû - 1:38

Arf, tu me fais peur !

Obèse, je ne le suis pas encore vraiment !

Je ne crache pas sur un bon verre de bibine.

Sédentaire, là, c'est plus grave, parce qu'en dehors de sortir le chien et de faire mes courses, je ne bouge plus beaucoup.

Mais dans le cas présent, je crois que les scientifiques sont un peu à côté de la plaque.

Je ne sais pas si tu as remarqué mais c'est toujours les mêmes facteurs qu'on met en cause quand on n'a pas d'explication.

Il est vrai qu'être obsèse, alcoolique, sédentaire ne favorise pas la longévité.

Mais quand même, vu le nombre de cas réduits, je ne pense pas qu'on puisse en tirer des conclusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
//Fr@nck//
Bizutage réussi
//Fr@nck//

Nombre de messages : 77
Localisation : France
Date d'inscription : 09/07/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyMer 24 Aoû - 17:05

D'accord pour les "thèses" scientifiques énoncée, toutefois dans tous les cas recencés, seul le corps (quasiment) n'a brûlé, le reste était intact... or quand on voit l'incendie que peut provoquer une cigarette mal éteinte, on se dit qu'un corps qui brûle entièrement doit faire un peu plus que le parquet...

De plus, si ton corps est en train de brûler, tu le resens, donc l'absence de douleurs comme précisait l'article m'étonne en tant soit peu...

Je suis assez d'accord avec ce que disait Greeneyes dans son dernier message, on a remarqué que dans la plupart des cas il s'agissait de personnes agées, or sans faire de généralités déplacées, nombreuses sont les personnes agées obèses, alcooliques et sédentaires, vivant dans des petites maisons où les aérations sont bouchées pour éviter que le froid entre. (pourquoi vous dites que c'est du vécu ? Very Happy ) Certes, cela ne suffit pas (et bien heureusement d'ailleurs !), mais si vous combinez l'usage d'un médicament précis (comme le disais KiWin) et d'autres facteurs encore inconnus aujourd'hui, on aurait bien le droit à un joli cocktail (molotof...). Il doit y avoir un nombre assez importants de paramètres encore inconnu aujourd'hui, d'où la rareté des évènements.

---
Citation :
Mais , bien que je ne connaisse pas la chimie , il y a des éléments , tels le phosphore qui ne demande qu'à 's'enflammer spontanéement , à condition que le taux d'oxygène soit assez élevé ou que la temperature du corps inflammable soit suffisante pour déclencher l'auto combustion....
Les cas recencées se sont passés dans des pièces exigües et mal ventilées, ce qui a d'ailleurs alerté Ramses. Wink

Citation :
Au bureau, nous avions des poubelles métalliques en forme d'obus. L'une d'elles a pris feu spontanément sans doute sous l'effet de la fermentation des déchets organiques. On les a éliminées.
Rien ne dit qu'il n'y avait pas un mégot dedans ! Wink

---

Allez un autre exemple :

Citation :
LE CAS MARY REESEER
Dans l'affaire de Mary Reeser, des experts en pyromanie, des pathologistes et même des agents du FBI furent appelés à la rescousse pour mener l'enquête. Mais aucun d'eux ne pu expliquer pourquoi le corps fut entièrement désintégré ainsi que les os. Seuls ont subsisté un crâne brûlé, quelques vertèbres, et un pied qui portait encore une pantoufle. La pièce était complètement intacte et le fauteuil fondu. La mort accidentelle fut déclarée cause de l'accident. Pourtant les faits ne concordent pas avec cette affirmation. En effet, pour réduire des os en cendres, il faut une température d'au moins 1650° C, ce qu'un simple incendie de fauteuil ou de vêtement est incapable de produire. D'autre part, une telle température aurait entraîné la combustion de toute la maison. La quantité de suie dégagée montre que le feu qui a consumé Mrs Reeser l'a fait lentement.

Et une belle petite image (comme dirait Joël Robuchon : "Bon appétit bien sûr !") :

La combustion spontanée Combustion14zh

---

Seul cet exemple contredirait nos dires :

Citation :
En 1938 une jeune fille prit feu et mourut dans une salle de bal à Chelmsford en Angleterre et en 1980 une autre jeune anglaise brûla dans une discothèque à Darlington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communautai.online.fr
Polichinelle
V.I.P.
Polichinelle

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyMer 24 Aoû - 18:42

Citation :
En 1938 une jeune fille prit feu et mourut dans une salle de bal à Chelmsford en Angleterre et en 1980 une autre jeune anglaise brûla dans une discothèque à Darlington.
Mais dans une discothèque a-t-on tenu compte que les risques de combustion spontanée sont agravés pour ceux ou celles qui "ont le feu quelque part..."? je sors je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KiWin
Parrain
KiWin

Nombre de messages : 384
Localisation : Isère - France
Date d'inscription : 17/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyMer 24 Aoû - 22:36

//Fr@nck// a écrit:
D'accord pour les "thèses" scientifiques énoncée, toutefois dans tous les cas recencés, seul le corps (quasiment) n'a brûlé, le reste était intact... or quand on voit l'incendie que peut provoquer une cigarette mal éteinte, on se dit qu'un corps qui brûle entièrement doit faire un peu plus que le parquet...

Faut voir. Tu as certainement déjà du voir la brulure faite par une cigarette tombée d'un cendrier sur une table en bois. Celà laisse un brulure, sans pour autant que la table ait brulé...

edit : puisque c'est //Fr@nck// qui a ouvert le sujet, je propose qu'il devienne le directeur du crématorium. Shocked

Ben quoi ? Moi aussi je fait de la récup... Wink

je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aide-excel.forumactif.com/
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyMer 24 Aoû - 22:46

je ris Il me semble avoir précisé qu'il n'y aurait pas de cimetière dans le Village.

L'utilité d'un crémartorium est douteuse aussi.

Ceci me fait penser que je dois encore compléter la liste des professions qui devaient avoir un titulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
//Fr@nck//
Bizutage réussi
//Fr@nck//

Nombre de messages : 77
Localisation : France
Date d'inscription : 09/07/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyJeu 25 Aoû - 11:46

Exemple qui contredirait l'implication des médicaments dans ce phénomène :
Citation :
LA COMTESSE DE CENDRES
Le premier cas recensé de combustion humaine spontanée eut lieu en Italie dans les environs de Verone ; au soir du 4 avril 1731 la comtesse Cornelia Bandi (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communautai.online.fr
KiWin
Parrain
KiWin

Nombre de messages : 384
Localisation : Isère - France
Date d'inscription : 17/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyJeu 25 Aoû - 18:11

//Fr@nck// a écrit:
Exemple qui contredirait l'implication des médicaments dans ce phénomène :
Citation :
LA COMTESSE DE CENDRES
Le premier cas recensé de combustion humaine spontanée eut lieu en Italie dans les environs de Verone ; au soir du 4 avril 1731 la comtesse Cornelia Bandi (...)

"Médicament" était juste un exemple, ce n'est pas obligé que ça rentre en ligne compte.

ps : je cherchais la date d'invention du premier médicament, et je fut bien désolé de ne trouver que des liens concernant les brevets pour médicaments. Un reflet de la cupidité de ce bas monde.
Faudrait breveter un médicament contre la dépendance à l'argent. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aide-excel.forumactif.com/
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyVen 26 Aoû - 1:44

Je réponds à Franck en même temps qu'à toi.

Ce qu'on appelle médicament aujourd'hui vise les trucs fabriqués par des chimistes.

Mais rien ne prouve que les remèdes utilisés dans les siècles passés ne pouvaient pas avoir des effets inattendus.

Pour ce que j'ai a dire de plus, je vais ouvrir un sujet et en même un sous-forum.

Rendez-vous à la pharmacie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
sassmb
Commandant des pompiers
sassmb

Nombre de messages : 385
Localisation : Sur Terre (je crois)
Date d'inscription : 30/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyVen 26 Aoû - 3:13

Ramsès II a écrit:

L'utilité d'un crémartorium est douteuse aussi.

c très utile pour faire disparaître un corps Twisted Evil je sors


sinon pour les histoires bizaroïdes mais (normalement) véridiques, Bellemare en a fait publier de très bonnes (et de très mauvaises aussi d'ailleurs mais bon, commerce qd tu nous tiens).

@@++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soireesympaentreamis.site.voila.fr/
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyVen 26 Aoû - 4:22

Je sais ! Je dois posséder un tome de ces histoires de Bellemare.

Mais si quelqu'un veut développer ce sujet, direction la bibliothèque ou multisujets ou sur le pub, ça va aussi - avec un nouveau sujet. Parce que maintenant, on dévie trop du sujet de Franck.

Note : on peut parler de tout mais je m'efforce de conserver une certaine structure. Peut-être que, ce faisant, je poursuis une logique à moi. mais je pense que pour la lisibilité des discussions, il faut un certain fil conducteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Mac Breheny
Bizutage réussi
Mac Breheny

Nombre de messages : 72
Localisation : Reims (France - 51)
Date d'inscription : 11/07/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyJeu 1 Sep - 12:09

sassmb a écrit:
Ramsès II a écrit:

L'utilité d'un crémartorium est douteuse aussi.
c très utile pour faire disparaître un corps Twisted Evil je sors
sinon pour les histoires bizaroïdes mais (normalement) véridiques, Bellemare en a fait publier de très bonnes (et de très mauvaises aussi d'ailleurs mais bon, commerce qd tu nous tiens).

@@++



Hello everybody,

Ah les histoires de Pierre Bellemare !
Toute ma jeunesse.
Personne ne sait s'il on peut trouver des enregistrements dans le commerce ?

Sinon, pour les histoires de combustions spontanées, j'avais découvert le phénomènes à la fin des années 80 dans une émission télé qui s'appelait "Mystères" et qui passait (je crois) sur TF1.
Je me souviens que le journaliste avait expliqué ce phénomène par une réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène au niveau des cellules du corps.
Néanmoins, c'est vraiment surprenant !
Cdlt
Mac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyJeu 1 Sep - 12:18

Surprenant en effet.

Si tu as lu mon post plus haut, moi c'est sur BBC que j'avais découvert ce phénomène heureusement très rare.

J'en vois encore les images après autant d'années.

Quand tu parles d'enregistrments, je pense que tu fais référence aux émissions télévisées. Malheureusement, je ne sais pas si on peut trouver ça.

J'ai vu certaines de ces émissions. Parfois, ça me faisait froid dans le dos.

Moi, je pensais aux livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
sassmb
Commandant des pompiers
sassmb

Nombre de messages : 385
Localisation : Sur Terre (je crois)
Date d'inscription : 30/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyVen 2 Sep - 1:59

Oui, émission parfois intéressant...mais malheureusement souvent pas objective (pour l'audimat comme d'hab)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soireesympaentreamis.site.voila.fr/
Ramsès II
Co-administrateur
Ramsès II

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée EmptyVen 2 Sep - 2:42

En effet et en outre, on reste toujours sur sa faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Contenu sponsorisé




La combustion spontanée Empty
MessageSujet: Re: La combustion spontanée   La combustion spontanée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La combustion spontanée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pousse spontanée à identifier
» un semis spontané de quoi ?
» parlant de semis spontanés!
» poêle
» et le feu dans tout ça?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village des Amis de Ramsès :: Les archives du forum :: Le pub des amis de Ramsès-
Sauter vers: