Le Village des Amis de Ramsès

Forum d'amis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une grosse trouille....

Aller en bas 
AuteurMessage
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Une grosse trouille....   Lun 5 Sep - 20:45

Bonsoir cheres amies et amis, Voila ce que c'est, maintenant je raconte meme mes épisodes pas trés "glorieux"!!!
J’ai eu souvent peur…. Le courage ce n’est pas de l’ignorer, çà c’est l’inconscience, non, le vrai courage c’est de l’assumer…. Et il m’est arrivé parfois de chercher, comme un rat dans une nasse, une issue, quelle qu’elle soit, honorable ou lâche, pourvu qu’elle me tire du mauvais pas où je me trouvais…. Mais il arrive qu’il n’y ait plus d’issue…. Alors, on a vraiment la trouille, on revoit en «flashes » son bout de vie, et on voudrait bien pouvoir revenir à la case départ ! ! !
Situations rares, pour mon cas, mais qui sont quand même survenues, je ne suis pas très fier d’en parler ce soir, mais ma bonne étoile veillait, et sans doute celles de mes compagnons… puisque je peux raconter….
Premier bateau, très vieux, et qui nous donnait des sueurs froides souvent ! ! ! Mais nous ne pensions pas au risque d’y laisser notre peau, on est invulnérable, jusqu’au jour où….
C’était arrivé brutalement, une très grosse explosion dans la machine, un foyer entier de chaudière avait «craché » ses briques dans la chaufferie, personne ne se trouvait devant, heureusement, mais çà ne pouvait pas être réparé en mer, donc, route vers la terre… quand on est sur la partie Nord des côtes norvégiennes, l’abri le plus proche est le fjord qui jouxte le Cap Nord, un endroit parfois très hostile…. Au moins pour les marins…
Nous avons donc mis le cap vers la terre, cahin caha, sur notre dernière chaudière en état, vitesse réduite, et pas trop inquiets, la première surprise passée, même assez contents d’avoir du courrier en arrivant au fjord.
La mer commençait à se former, mais la météo, souvent mauvaise ne nous inquiétait plus…. J’allais donc me coucher, en pensant me réveiller au calme le lendemain.
Le marin chahuté dans le mauvais temps, arrive tout de même à dormir, mal, mais il faut faire avec…Et la nuit fut difficile, quand le jour arriva, je fus surpris par l’ampleur du roulis, un coup d’œil au hublot, et, au lieu du havre espéré, une falaise granitique noire comme la nuit, haute, haute, et proche, trop proche ; le fracas des vagues grimpant à l’assaut, et retombant pour repartir, était incroyable, çà tenait d’un rugissement permanent, avec des chocs que nous pouvions deviner, et presque sentir…. L’eau n’était plus qu’écume, fumée, bouillonnement, le navire craquait et gémissait, on ne sentait plus la puissance transmise par l’hélice pour vaincre la houle… Nous étions presque sur une épave, et a la passerelle, les regards étaient éloquents, toute explication superflue, mettre à l’eau une embarcation entraînait à la mort, faire demi tour nous envoyait encore plus vite à la côte, envoyer un appel de détresse semblait dérisoire ! qui aurait pu venir nous chercher dans cet enfer ?
Les heures ont passé, plusieurs heures, nous n’avions pas l’impression de progresser ; et l’angoisse n’était même plus visible, les visages gris de peur semblaient déjà renoncer à la lutte, j’ai mis l’émetteur de secours en route pour un SOS, mais j'attendais un ordre…. Et j’ai vraiment ressenti le désespoir de l’impuissance…. Trop bête d’en finir de cette façon, sur un tas de ferraille, l’idée de sauter à l’eau germait, mais la mettre à exécution demandait un courage physique impossible. Je ressentais ce que doit ressentir un gibier acculé par la meute, toute la misère du monde était là, en moi, et ce sentiment d’injustice, pourquoi moi ?
Il faut croire que ma peur n’a pas été partagée par tous les autres acteurs de cette aventure ; ou ils l’ont mieux dominée ; eux…. Mais ils ont fait les gestes qui nous ont enfin tirés de ce guêpier, ou notre providence veillait ? Nous en sommes sortis, et, chose très curieuse, si nous avons parfois abordé le sujet, nous avons rarement commenté notre «trouille » sauf pour en plaisanter….
Je ne sais si j’ai trouvé les mots justes décrivant mon état d’esprit du moment, mais rien que de revenir sur ces souvenirs, presque 50 ans plus tard, j’ai le cœur qui remonte à mes lèvres….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Une grosse trouille....   Mar 6 Sep - 0:04

Je crois que si une aventure pareille m'était arrivée, j'aurais tout le temps fait des cauchemars.

Impressionnant ! Je ne trouve pas d'autre mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
lonf55
Bientôt parrain
avatar

Nombre de messages : 102
Localisation : sisteron 04
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Une grosse trouille....   Mar 6 Sep - 1:15

Impréssionant, éffectivement !

Moi qui ne sait pas nager, et pour qui l'eau est un élément étrange, que
j'aime et respecte totalement ceci dit !

Et le mal de mer! Burp !

Tiens! une photo prise à Paimpol (côtes d'Armor)
cet été, pendant la fête du chant de Marin !



coucou Lara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/lonf55
KiWin
Parrain
avatar

Nombre de messages : 384
Localisation : Isère - France
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Une grosse trouille....   Mar 6 Sep - 1:20

Impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aide-excel.forumactif.com/
Blues'Girl
Bientôt parrain
avatar

Nombre de messages : 222
Localisation : Sud-ouest de la France
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Une grosse trouille....   Mar 6 Sep - 3:46

Polichinelle

ton récit nous prend les tripes... Merci d'avoir le courage de nous relater ta trouille ! Elle est ô combien humaine. Je comprends que malgré toutes ces années elle te reste au ventre.

L'instinct de survie, la peur tribale... j'ai connu ca au mois de juin. Je n'avais jamais été confrontée à cette expérience. "Simple" agression sans aucune autre conséquence... qu'une grande trouille : le monde bascule, l'incompréhension est totale et on sait que tout peut arriver y compris le pire. La sensibilité à vous en parler est encore très vive.

Le fil de la vie est parfois si tenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Une grosse trouille....   Mar 6 Sep - 12:08

Oui, ce qui m'a le plus étonné , aprés coup.... C'est que plus personne ne veuille en parler, comme si c'etait un passage "honteux" de notre vie...
Mais plus tard , bien plus tard, j'ai compris aussi que cette vie que nous appréçions , en général tous , sauf cas de problemes graves dans notre tête, elle est si fragile , un instant de distraction , un choc , et tout s'envole ... alors , la leçon serait de dire: on en profite à fond tant qu'on l'a ... Mais c'est encore plus subtil que çà, car si nous avons la chance de pouvoir vivre vieux , en dilapidant ce capital en "profitant vite au maximum ", nous risquons des regrets plus tard: (que j'ai été bête! j'aurais dù approffondir telle ou telle possibilité au lieu de vouloir en tirer un bien-être immediat!)... La gestion de notre patrimoine personnel est bien plus diffiçile que celle d'un portefeuille en bourse!!!et sans appel en cas d'erreur!
Merci d'avoir pris un peu d'interet à mon histoire , il y a eu d'autres occasions de "trouilles " dans ma vie , sans doute que plus tard , je vous conterais ma nuit d'enfer au large de Cap Farewell"... On verra...
Bien amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une grosse trouille....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une grosse trouille....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grosse caisse "Roosbeef" et la cagette "Jambon-Camembert"
» Grosse caravane en montagne....
» idée diagnostic...grosse bouteille
» Grosse passiflore à donner
» grosse deshydratation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village des Amis de Ramsès :: Les archives du forum :: La maison de la culture :: Multi-sujets-
Sauter vers: