Le Village des Amis de Ramsès

Forum d'amis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Trouille....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: La Trouille....   Jeu 28 Juil - 8:54

LA TROUILLE

Le vieux chalutier roulait, tanguait, craquait de toutes ses membrures…Il avait passé la guerre comme patrouilleur côtier aux mains de la kriegsmarine , On ne l’avait pas épargné. Pourtant, revenu à sa vocation de Terreneuvas, il tenait toujours le coup.
Bien sûr, çà n’allait pas sans surprises, mauvaises en général …. Ses chaudières pissaient l’eau de tous les côtés, les équipements de survie étaient à la limite des normes, et son équipage jurait sans cesse de ne jamais remettre les pieds à bord.

Mais c’était mon premier bateau, et à ce titre, il était très important pour moi.

Donc, cette nuit là, nous avions quitté les lieux de pêche en mer de Barentz, une chaudière ayant craché son foyer, ses briques et ses vingt tonnes d’eau dans la salle des machines ! Heureusement il n’y avait pas eu de blessés, mais la réparation allait demander plusieurs jours à l’abri d’un fjord. Nous faisions donc route sur le Cap Nord dans l’intention de rallier Honigsvag, port norvégien le plus proche.

Cahin caha, sur sa deuxième chaudière, le Pingouin se traînait et souffrait….La mer se formait, la crête des vagues s’étirait en écharpes blanches. La houle de Nord Ouest s’amplifiait rapidement. Mon estomac commençait à trouver la situation peu agréable, je me coulais donc dans ma couchette en espérant que le lever du jour nous verrait à l’abri.
Illusion déçue, nuit d’enfer, les premières lueurs du jour n’apportaient aucun calme. Et un coup d’œil par le hublot me fit réaliser la gravité de notre situation.

Le navire n’avait pas doublé la pointe Nord de l’Europe, la houle et le vent nous drossaient vers les rochers. La mer se ruait à l’assaut des falaises dans un fracas épouvantable, et nous n’avions pas l’air de gagner, au contraire, j’avais l’impression que nous marchions en crabe.
A la passerelle, les visages étaient gris de fatigue.
Les échanges étaient réduits au minimum. chacun étant replié sur lui-même.
A l’évidence notre sort dépendait seulement de la capacité du navire à faire face à la mer. Nous étions les spectateurs d’un affrontement où nous ne pouvions intervenir.
Par ce temps, et dans ce coin du bout du monde espérer du secours serait illusoire.

.Le vent, allié à l’eau, poussait un rugissement permanent, les deux éléments donnaient des chocs dans le granit que nous pouvions presque sentir…. L’eau n’était plus qu’écume, fumée, bouillonnement, on aurait pu penser qu’une intelligence guidait les efforts de l’assaut, La falaise, noire comme la nuit, haute, si haute, faisait le poids elle, pour lutter. Nos cent mètres de ferraille semblaient, eux, bien fragiles, dans ce chaos.

Le bateau craquait et gémissait, on ne sentait plus la puissance transmise par l’hélice pour vaincre la houle…Jamais la sensation d’être partie intégrante de notre bateau n’avait été si évidente. Nous aurions voulu prendre sur les épaules une partie des chocs que la mer lui assenait, chaque fois que ses structures internes vibraient, il nous semblait que nos os se tordaient, De plus en plus longtemps la houle envahissait le pont semblant vouloir nous entraîner dans l’abîme., et a la passerelle, les regards étaient éloquents, toute explication superflue. Mettre à l’eau une embarcation entraînait à la mort, faire demi-tour nous envoyait encore plus vite à la côte, envoyer un appel de détresse semblait dérisoire ! Qui pourrait être assez fou pour se risquer dans cet enfer?

Pourtant, le capitaine me demanda de préparer le poste émetteur pour envoyer un signal de détresse quand il en donnerait l’ordre. Dans mon esprit, cette opération précédait toujours un drame quasi inévitable, il me paraissait totalement invraisemblable que je sois moi-même en situation de le faire un jour. Pendant que j’exécutais les gestes milles fois répétés des procédures de détresse, je la sentis grimper, fielleuse et envahissante de l’estomac au gosier, du bout des orteils au fin fond du cerveau…
.
Je ressentais ce que doivent éprouver le gibier acculé par la meute ou le rat pris dans un piège. Toute la misère du monde était là, et, avec elle ce sentiment d’injustice: pourquoi moi ?
L’attente qui succéda dura, s’éternisa, la peur s’était installée à demeure, et, curieusement, si elle s’était emparée des autres elle n’était pas visible pour autant : étaient-ils possédés eux aussi ?

Le vieux rafiot ne nous abandonna pas ce jour-là. Il découragea même les éléments, et nous mena vaillamment jusqu’au fjord, notre paradis provisoire.

Je n’ai jamais oublié le vieux Pingouin , j’en ai connu bien d’autres ensuite, mais n’en ai pas trouvé de plus cher à mon cœur de marin


La Colle Saint Michel juin 2003

Merci à Syriane pour son aide si préçieuse….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Lun 1 Aoû - 3:59

Cher Polichinelle, j'ai aussi déplacé ce sujet parce que même si c'est un récit vécu, il appartient à la littérature et à ce titre, il a sa place dans la bibliothèque.

En fait, j'ai fait un forum multisujets pour ceux qui ne savent pas où placer leurs écrits ou qui ont envie de discuter de choses et d'autres dans le cadre de la Maison de la culture.

Mais il est entendu que tout le monde peut donner son opinion sur tout écrit posté dans la bibilothèque. Donc, sur le sujet même.

Comme tu m'as fait l'amitié de me les faire lire, je connais déjà pas mal de tes récits.

Tu racontes bien et on n'a pas trop de peine à imaginer comment cela s'est passé et aussi les sentiments que tu as pu éprouver.

Dis donc, tu as déjà bien alimenté les rayons de la bibliothèque.

Il faudra faire un catalogue un de ces jours.

je ris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
KiWin
Parrain
avatar

Nombre de messages : 384
Localisation : Isère - France
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Lun 1 Aoû - 21:00

Ramsès II a écrit:
Cher Polichinelle, j'ai aussi déplacé ce sujet parce que même si c'est un récit vécu, il appartient à la littérature et à ce titre, il a sa place dans la bibliothèque.

Je ne pense que ce soit une bonne idée, certains (futures inscrits) pourraient croire qu'il s'agit de fiction... elephant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aide-excel.forumactif.com/
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Mar 2 Aoû - 2:10

Il ne manque pas de publications autobiographiques et je ne vois pas en quoi il peut-être gênant de ne pas savoir si c'est ou non de la fiction.

On peut toujours arriver à le savoir dans la discussion concernant le texte.

[Hors sujet /ON]

- Pour le moment, j'essaie de trouver le bon équilibre entre les sujets. Tout ça pourra encore changer mais je vais laisser certaines choses telles quelles tant que je n'aurai pas trouvé une solution pour faire une banque virtuelle sans laquelle je peux difficilement lancer le jeu envisagé et pour lequel j'ai fait un sondage.

- J'ai probablement eu tort de ne pas investiguer davantage avant de me lancer sur forumactif, qui n'est pas particulièrement souple pour le moment. Sur Hors Poudlard, qui est un forum PHPBB d'une autre version et chez un autre hébergeur, ils ont une banque virtuelle et ça fonctionne bien.

[Hors sujet /OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Mar 2 Aoû - 7:34

Bof! mes amis, quelle importance , ? l'endroit où sont mes essais m'importe peu... Le principal c'est que vous y trouviez un peu de plasir...Donc, que ce soit ici ou là...

J'ai aimé ce texte personellement, c'etait ma jeunesse, j'étais en train de me battre contre la tuberculose, et l'instinct de survie m'a envoyé cette trouille pour me rappeler que rien n'est perdu tant qu'on a la vie....
Quand je me remémore les divers moments de cette epoque, ce vieux bateau pourri , ce capitaine épique, et mon metier qui rentrait avec l'aide de mes copains radios.... Je trouve que mes souçis de vieux ne sont que bagatelle... Je leur accord plus d'importance , c'est tout...
Bien amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Mar 2 Aoû - 7:44

Ben oui !

Questions de soucis, je crois que ça évolue avec l'âge. Mais sur ce point, j'espère ne jamais devenir comme ma mère qui me scie déjà pour que je n'oublie pas que le 15 août est férié et que je fasse des provisions pour le chien !

Pour tout dire, je lui en veux, à ma mère, parce qu'à cause d'elle, je n'ai pas pu suivre mon instinct aventurier. Je n'aurais évidemment pas pu embarquer sur un bateau mais j'aurais pu faire des tas d'autres choses.

Ce que j'ai maintenant, je l'ai payé au prix de bien des rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Mar 2 Aoû - 12:01

Joli ; car çà veut dire que tu as quand même eues quelques satisfactions, mais en même temps désolant , car une vie contrariée, des espoirs inassouvis, ne valent pas le confort qu'ils ont apporté....
Je suis à l'inverse, mes rêves m'ont toujours entrainé, et m'ont donné cette vie d'aventures , oui on peut appeler çà ainsi , même si c'est un peu prétentieux... Mon bonheur est là , tous les souvenirs , les bons et les moins bons , sont bien là dans le grenier de ma mémoire...Ce bonheur là m'a coùté le confort auquel j'aurais pu rever... Mais rien à fiche... mon chien et moi nous contentons de ce que nous avons, et si çà devient trop pénible , il doit bien y avoir encore quelques coins de la planête où la vie est douce....
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: La Trouille....   Mar 2 Aoû - 12:20

Pour mieux illustrer mes propos , en voila une de l'ami Joe Dassin qui nous aquitté trop vite...Elle dit bien mes etats d'âme...

Joe Dassin
Mon village du bout du monde



--------------------------------------------------------------------------------

Le vent s'engouffre dans ma valise
Et sur ma route il y a des trous
J'ai vu tant de rues, j'ai vu tant d'églises
Mais les plus belles étaient chez nous

Mon village est loin, à l'autre bout du monde
Et ma maison n'est plus qu'une chanson
Comme la neige, mes rêves fondent
Buvons, mes frères, les vagabonds

Des Caraïbes aux Philippines
J'ai traîné ma carcasse un peu partout
Mais les chemins qui mènent à nos collines
Avaient des pierres douces à mes pieds nus

Mes camarades à l'autre bout du monde
C'est bien justice, m'ont oublié
Je leur adresse une colombe
Buvons, mes frères, à leur santé

Le vent s'engouffre dans ma valise
Pourtant la chance est souvent venue
Elle est bien brave, quoi qu'on en dise
Mais il ne faut pas trop dormir dessus

La pauvreté manque parfois de charme
Mais l'herbe est douce aux malheureux
Pas de discours et plus de larmes
Venez mes frères me dire adieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Trouille....   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Trouille....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la trouille la trouille la trouille !!!!!!!!!
» poissons qui ont la trouille!! que faire??
» La trouille....
» grande trouille!
» trouille xxx kuku

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village des Amis de Ramsès :: Les archives du forum :: La maison de la culture :: La bibliothèque-
Sauter vers: