Le Village des Amis de Ramsès

Forum d'amis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les pensées de l'amie Guyloup....

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Sam 17 Sep - 1:26

Hélas, je n'arrive pas à me connecter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
sassmb
Commandant des pompiers
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Sur Terre (je crois)
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Sam 17 Sep - 3:04

Blues'Girl a écrit:
Je partage ton opinion... il y a beaucoup trop de violence à la télévision et les dérives sont fréquentes... voire mortelles.

Moi je zappe tout film, document de violence... sauf les infos et ces derniers jours... on se croirait dans des films d'horreur !

c'est surtout l'heure à laquelle certains films ou documentaires passent qui est gênante. Quand au journal, c'est sûr qu'ils pourraient mettre le sigle -16 ans parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soireesympaentreamis.site.voila.fr/
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mar 20 Sep - 7:42

Cette pensée du jour est une veritable "déclaration de foi"... Je la trouve merveilleuse... allez l'entendre avec l'accompagnement musical ... trés belle...



Je veux être une rebelle du temps qui passe, un délinquant de la monotonie...

Je veux vivre avec un grain de la folie de mes seize ans, toute la passion de mes vingt ans, la curiosité de mon enfance et la détermination de mes illusions...

Il n'en tient qu'à moi que la vie ne soit pas qu'une succession de journées qui se ressemblent : aujourd'hui, le vent qui souffle dans mes cheveux, les rayons de soleil qui viennent caresser ma peau et tous les messages de la nature ne sont pas les mêmes qu'hier.

Et je peux faire en sorte qu'il en soit ainsi de ma vision du monde et des gens... car l'avenir ne s'écrit pas ailleurs que dans l'esprit de ceux qui le créent comme ils le rêvent...

Aujourd'hui, je réalise que l'esprit est sans âge et que lui seul donne vigueur et jeunesse...

La jeunesse, c'est plus qu'une peau fraîche ... c'est la vigueur d'un état d'esprit !


(auteur inconnu Bad)

<> ------- <> ------- <>

Amicalement,
Guyloup




guyloup@globetrotter.net
http://CyberQuebec.ca/creations-guyloup


Messages entrants et sortants vérifiés par l'anti-virus N.I.S-2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sassmb
Commandant des pompiers
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Sur Terre (je crois)
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Jeu 22 Sep - 2:17

Sympa, mais il faut aussi que ce soit vrai qqe soit l'âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soireesympaentreamis.site.voila.fr/
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Jeu 22 Sep - 2:54

Oh ! L'âge n'y fait rien !

On se sent parfois vieux tout jeune parce qu'on est malade par exemple ....

Ou encore parce qu'on n'a pas pu prendre le temps d'être jeune. Parce que les "vieux" (les parents ou autres) ont réprimé la fantaisie qui est en nous.

Qui veut créer le frond de résistance à la vieillesse mentale ?

Ici, personne n'est vieux !

Vous n'allez quand même pas m'obliger à ouvrir un hospice pour vieillards de tous âges ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Blues'Girl
Bientôt parrain
avatar

Nombre de messages : 222
Localisation : Sud-ouest de la France
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Jeu 22 Sep - 13:11

ramsès a écrit:
... Vous n'allez quand même pas m'obliger à ouvrir un hospice pour vieillards de tous âges ?

ah ben NON alors !!!!

de toute façon ne comptez pas sur moi pour y mettre ne serait ce qu'un pied !!!

je vais plutot aller à l'école maternelle ... tiens pour faire du toboggan, de la peinture avec les doigts !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Jeu 22 Sep - 20:14

Ah Ah Ah!!! mais tu me plais bien sacrébondiou!!! figures toi qu'un soir où mon fils etait venu me voir , au fin fond de ma montagne , et , dans le feu de la discussion qui suivi le repas , il essaya de me convaincre d'envisger un placement en maison de retraite pour une date plus ou moins éloignée!!! J'ai eu le même genre de reflexion que toi!!! et me souviens bien avoir conclus le debat en disant : " d'ailleurs , vous ferez bien de commencer à vous entrainer à la poursuite en tous terrains et par n'importe quel temps ... car , quand vous aurez l'intention de m'enfermer , il va d'abord falloir m'attrapper... et là ! je connais le terrain et suis dans mon élément... vous allez brouter l"herbe de la montagne avant de m'avoir....
je te jure que je ne blaguais pas , d'ailleurs , ils n'ont jamais plus remis la question sur le tapis...
Sui séquipé pour reprendre le maquis dés qu'il le faudra , et je ne vais pas m'en priver , même si c'est "ma derniere grande vadrouille...!" Non Mais!
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Jeu 22 Sep - 20:31

Ramses à dit....
Citation :
Les enfants, par eux-mêmes, ne sont ni racistes ni xénophobes.

Dommage que sous l'influence de certains adultes, ils peuvent le devenir.
Je reviens tardivement sur ces mots , ô combien vrais...!
C'est sùr que le milieu familial intervient pour beaucoup dans les comportements des enfants d'abord, puis des ados.... Bien que les ados aient des reactions deja plus saines , mais hélas teintées des exçés de la jeunesse... On voit des choses aberrantes , des gamins blessés gravement par des idiots qui ne sont que des inconscients sous influences d'adultes encore plus inconscients... Là l'obscurantisme est le principal responsable de l'idiotie .... Mais comment faire comprendre que tous les noirs , tous les jaunes , ou tous les juifs ne sont pas plus que tous les chretiens tout bons ou tout mauvais , qu'ils ont eux aussi un coeur , un cerveau , et des besoins , avec des devoirs ainsi que des droits... que le seul chemin qui soit possible , à long terme , c'est celui de la paix entre les races , les religions , les ethnies....
Parfois , en voyant les actions "extremistes des uns ou des autres , je me demande comment l'humanité peut encore en être si bas.... et parfois , quand j'apprends un acte de bravoure , hélas encore bien trop isolé , de ceux qui auraient des excuses pour "laisser faire", je suis "remonté " en me disant , il est là l'avenir...
Mais que c'est long à venir tout çà!
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Ven 23 Sep - 11:28

Ce matin , une pensée de Boris Vian , par le canal de Guyloup, ... je n'ai pas su apprécier sans doute la profondeur de la philosophie de ce grand poête , mais celle là me plait beaucoup... Instinctivement , je pense la mettre en pratique ...





Nous devons choisir ce qu'il advient de notre vie...

Peut-être qu'il nous faudra retrouver une certaine énergie que les années ont émoussée, mais qu'importe ce que cela exige, nous devons y mettre le prix afin de rester aux commandes de notre propre existence...

Nous devons recommencer à croire que nos possibilités sont bien plus riches et bien plus grandes qu'on ne peut l'imaginer...

Dès aujourd'hui, remettons de la jeunesse dans notre vie en retrouvant une confiance nouvelle en nous-même...

Le temps perdu, c'est le temps pendant lequel on est à la merci des autres...

(Boris Vian)



<> ------- <> ------- <>


Amicalement,
Guyloup

guyloup@globetrotter.net
http://CyberQuebec.ca/creations-guyloup


Messages entrants et sortants vérifiés
par l'anti-virus N.I.S-2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mar 4 Oct - 11:17

Voila deja 20 jours que je ne vous ai pas retransmises les "pensées musicales de l'amie Guyloup"... Celle d'aujourd'hui mérite de prendre place dans la liste qui est ouverte ici... Bien entendu , quand j'ai initié le sujet , je n'avais pas à l'esprit de vous limiter , en y ajoutant les votres, qui seront aussi les bienvenues...
Amicalement

L'amour n'est pas une marchandise, il n'est donc pas basé sur les lois de l'échange... vous pouvez de ce fait donner de l'amour sans en recevoir, et aussi en recevoir sans être obligé de le rendre...

Vous avez le droit de recevoir de l'amour, vous devez accepter de le recevoir, même si quelquefois une petite voix essaye de vous faire croire que vous n'en êtes pas digne.

Vous n'êtes pas obligés de donner de l'amour si vous n'en avez pas envie, ou d'en donner si vous ressentez qu'il sera reçu par qui ne le mérite pas ou parfois carrément méprisé, même si quelquefois la même petite voix essaye de vous faire croire que vous devez le faire parce que c'est ce qu'on vous appris à faire.

Je donne et je reçois de l'amour librement... l'amour n'est pas une marchandise...

Amicalement,
Guyloup

guyloup@globetrotter.net
http://CyberQuebec.ca/creations-guyloup


Messages entrants et sortants vérifiés par l'anti-virus N.I.S-2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mar 4 Oct - 11:22

Ami, je suis désolée de ne pas avor réagi plus tôt mais j'étais perdue dans mes propres pensées.

Mais là, ça tombe à pic !

Je vais transmettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mar 1 Nov - 14:40

Voila une pensée , "récente" qui me parait meriter une autre pensée de chacun de nous...


Il se retrouve seul, il a peur quelquefois...
et il regarde autour de lui, guettant sur un visage qui passe un soupçon de tendresse...

Parfois le malheureux reste sur le tapis, comme si à la vie plus rien ne le rattachait ;
parfois même il meurt, seul dans son coin, sans que nul ne le sache...

Un simple sourire pourtant l'aurait peut-être tiré de là, lui aurait redonné un semblant de goût à la vie...

Sourions mes amis, quittons ces airs trop las, faisons-nous l'amitié, si rare à notre époque, de sourire pour rien, d'être aimable avec n'importe qui et pour n'importe quoi.

(Gérard Sire)


(Texte transmis par Marie-Jo dite Chevreuil agile)


<> ------- <> ------- <>




Amicalement,
Guyloup

guyloup@globetrotter.net
http://CyberQuebec.ca/creations-guyloup
(on atteint l'âge de la maturité le jour où on ne veut plus s'empêcher d'être soi-même)
Messages entrants et sortants vérifiés par l'anti-virus N.I.S-2004.


Mes groupes :
http://fr.groups.yahoo.com/group/creation_graphisme_photo
(groupe scrapbooking virtuel)
http://fr.groups.yahoo.com/group/CercledelAmitie
(groupe de discussion)
http://fr.groups.yahoo.com/group/diaposguyloup
(liste de diffusion diaporamas et pensées)
http://fr.groups.yahoo.com/group/photo_guyloup
(liste de diffusion de mes photos = 1 par jour/6 jours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mar 1 Nov - 14:46

Cette dernière pensée me rappelle un petit texte , ecrit il y a deux ans pour la memoire d'un gosse qui a préféré "sauter" de sa corde raide ; plutôt que de supporter les injustices de ce monde qui aurait pourtant , dù lui ouvrir les bras tous garnds , ne serait-ce que pour feter ses 20 ans....
le voici:
Le funambule :

Il est là, en équilibre, funambule des temps modernes, pas de balancier pour l’assurer, pas de chaussures enduites pour l’agripper à son câble, il titube, il oscille, va-t-il tomber ?
Personne ne se soucie de son sort, le grand cirque est plein de ces gamins, ils sont déjà transparents pour la foule. Chacun ne voit que les problèmes de son propre quotidien, alors comment voir un funambule qui est déjà dans un autre monde ?
Il ne deviendra intéressant que demain, quand, tombé, il fera la première page des journaux à sensations. Alors ; chacun lira la triste histoire, un peu arrangée par le journaliste qui va la révéler, car il ne faut pas choquer la sensibilité des lecteurs, n’est ce pas ? Chacun versera ( peut-être ?) une larme de crocodile, en pensant que « Dieu merci, moi et les miens, nous sommes à l’abri de ces choses là… »
Pourtant, nous pouvons tous avoir, dans notre cocon familial, un ou plusieurs « funambules ». Quand nous le découvrons, ils est déjà hors de portée de les protéger, ils sont déjà là-haut, dans leur monde où « tomber » ne signifie plus rien.

Alors, ils tombent, de plus en plus haut, de plus en plus souvent, de plus en plus facilement, ceux qui restent, candidats de la corde raide, admirent le courage de ceux qui ont osé passer le pas….
Et les gens « bien intentionnés », ne voient plus ces zombies, ils sont pourtant là, sous nos yeux, tous les jours leur nombre augmente, leurs appels plus pressants, leurs détresses plus grandes…
Ils ne sont pas très faciles à détecter, car ce n’est pas de faim qu’ils meurent, c’est d’isolement dans la fourmilière, de manque d’amour dans ce monde de « progrès social », et d’égoïsme……
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mer 2 Nov - 3:30

Pour résumer : l'indifférence tue plus lentement qu'un coup de poignard ou une balle de revolver, mais elle tue.

Ce qui me frappe particulièrement, c'est que nous vivons une époque où l'on dispose de plus en plus de moyens de communication et que paradoxalement, un nombre croissant de gens se sentent de plus en plus seuls.

Un sourire, oui, c'est comme une jolie fleur, un rayon de soleil. Et je ne me prive pas d'en dispenser aux personnes que je croise dans la rue ou dans un magasin.

Et quand quelqu'un répond à mon sourire par un autre sourire, je suis contente et je me dis que la journée n'a pas été perdue.

Si je pouvais faire la guerre à ma façon, j'enverrais des chars lance-bouquets de fleurs et des bombardiers qui tireraient des obus en chocolat garnis de douceurs et de délicatesses qu'on aime manger.

Les hôpitaux de campagne ne serviraient qu'à faire des pansements de rubans aux ours en peluche.

Réveille-toi Ramsès : ce n'est qu'au pays d'Utopie qu'on voit ces choses-là.

Dommage que ces rêveries ne soient pas une maladie contagieuse : que ce serait bien d'avoir une pandémie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
sassmb
Commandant des pompiers
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Sur Terre (je crois)
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mer 2 Nov - 4:37

Malheureusement, le monde est ce qu'il est. Et il est ce que l'homme en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soireesympaentreamis.site.voila.fr/
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mer 2 Nov - 4:42

La grosse question est de savoir pourquoi, à certains égards, l'Homme est moins "intelligent" que certains animaux.

Il y a très peu d'exemples dans la nature, d'animaux qui détruisent leur propre espèce en se bouffant entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Xtian
Bizutage réussi
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : AVIGNON
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Un conte Chaud et Doux   Mer 2 Nov - 11:29

De vous lire me fait penser à une histoire que je connais depuis longtemps et que j'aimerai partager avec vous. Il s'agit d'un conte, peut-être une utopie, mais de la lire et relire me réchauffe le coeur.

UN CONTE CHAUD ET DOUX…

Il était une fois, dans des temps très anciens, des gens qui vivaient heureux. Ils s'appelaient Timothée et Marguerite et avaient deux enfants, Charlotte et Valentin. Ils étaient très heureux et avaient beaucoup d'amis.
Pour comprendre à quel point ils étaient heureux, il faut savoir comment on vivait à cette époque-là. Chaque enfant, à sa naissance, recevait un sac plein de chaudoudoux. Je ne peux pas dire combien il y en avait dans ce sac car on ne pouvait pas les compter. Ils étaient inépuisables. Lorsqu'une personne mettait la main dans son sac, elle trouvait toujours un chaudoudou.

Les chaudoudoux étaient très appréciés. Chaque fois que quelqu'un en recevait un, il se sentait chaud et doux de partout.
Ceux qui n'en avaient pas régulièrement finissaient par attraper mal au dos, puis ils se ratatinaient, parfois même ils en mouraient. En ce temps-là, c'était très facile de se procurer des chaudoudoux. Lorsque quelqu'un en avait envie, il s'approchait de toi et te demandait : « Je voudrais un chaudoudou ! » Tu plongeais alors la main dans ton sac pour en sortir un chaudoudou de la taille d'une main de petite fille. Dès que le chaudoudou voyait le jour, il commençait à sourire et à s'épanouir en un grand et moelleux chaudoudou. Tu le posais alors sur l'épaule, la tête ou les genoux, et il se pelotonnait câlineusement contre la peau en donnant des sensations chaleureuses et très agréables dans tout le corps.

Les gens n'arrêtaient pas d'échanger des chaudoudoux et, comme ils étaient gratuits, on pouvait en avoir autant que l'on en voulait. Du coup, presque tout le monde vivait heureux et se sentait chaud et doux.
Je dis « presque », car quelqu'un n'était pas content de voir les gens échanger des chaudoudoux. C'était la vilaine sorcière Belzépha. Elle était même très en colère. Les gens étaient tous si heureux que personne n'achetait plus ses philtres ni ses potions. Elle décida qu'il fallait que cela cesse et imagina un plan très méchant.

Un beau matin, Belzépha s'approcha de Timothée et lui parla à l'oreille tandis qu'il regardait Marguerite et Charlotte jouer gaiement. Elle lui chuchota : « Vois-tu tous les chaudoudoux que Marguerite donne à Charlotte ? Tu sais, si elle continue comme cela, il n'en restera plus pour toi ! » Timothée s'étonna : « Tu veux dire qu'il n'y aura plus de chaudoudoux dans notre sac chaque fois que l'on en voudra un ? ». « Absolument, répondit Belzépha, quand il n'y en a plus, c'est fini ! ». Et elle s'envola en ricanant sur son balai. Timothée prit cela très au sérieux, et désormais, lorsque Marguerite faisait don d'un chaudoudou à quelqu'un d'autre que lui, il avait peur qu'il ne lui en reste pas.

Et si la sorcière avait raison ? Il aimait beaucoup les chaudoudoux de Marguerite, et l'idée qu'il pourrait en manquer l'inquiétait profondément, et le mettait même en colère. Il se mit à la surveiller pour ne pas qu'elle gaspille les chaudoudoux en distribuant trop aux enfants ou à n'importe qui.

Puis il se plaignit chaque fois que Marguerite donnait un chaudoudou à quelqu'un d'autre que lui. Comme Marguerite l'aimait beaucoup, elle cessa d'offrir des chaudoudoux aux autres et les garda pour lui tout seul. Les enfants voyaient tout cela, et ils pensaient que ce n'était vraiment pas bien de refuser des chaudoudoux à ceux qui vous en demandaient et en avaient envie.

Mais eux aussi commencèrent à faire très attention à leurs chaudoudoux. Ils surveillaient leurs parents attentivement, et quand ils trouvaient qu'ils donnaient trop de chaudoudoux aux autres, ils s'en plaignaient. Ils étaient inquiets à l'idée que leurs parents gaspillent les chaudoudoux.
La vie avait bien changé ! Le plan diabolique de la sorcière marchait ! Ils avaient beau trouver des chaudoudoux, à chaque fois qu'ils plongeaient la main dans leur sac, ils le faisaient de moins en moins et devenaient chaque jour plus avares. Bientôt tout le monde remarqua le manque de chaudoudoux et tout le monde se sentit moins chaud et moins doux.

Les gens s'arrêtèrent de sourire, d'être gentils, certains commencèrent à se ratatiner, parfois même ils mouraient du manque de chaudoudoux. Ils allaient de plus en plus souvent acheter des philtres et des potions à la sorcière. Ils savaient que cela ne servait à rien, mais ils n'avaient pas trouvé autre chose !

La situation devint de plus en plus grave. Pourtant, la vilaine Belzépha ne voulait pas que les gens meurent. Une fois morts, ils ne pouvaient plus rien lui acheter.

Alors, elle mit au point un nouveau plan.

Elle distribua à chacun un sac qui ressemblait beaucoup à un sac de chaudoudoux, sauf qu'il était froid, alors que celui qui contenait les chaudoudoux était chaud.

Dans ces sacs, Belzépha avait mis des froids-piquants. Ces froids-piquants ne rendaient pas ceux qui les recevaient chauds et doux, mais plutôt froids et hargneux. Cependant, c'était mieux que rien. Ils empêchaient les gens de se ratatiner. A partir de ce moment-là, lorsque quelqu'un disait : « Je voudrais un chaudoudou », ceux qui craignaient d'épuiser leur réserve de chaudoudoux répondaient : « Je ne peux pas vous donner un chaudoudoux, mais voulez-vous un froid-piquant ? »

Parfois, deux personnes se rencontraient en pensant qu'elles allaient s'offrir des chaudoudoux, mais l'une d'elles changeait soudain d'avis, et finalement elles se donnaient des froids-piquants. Dorénavant, les gens ne mouraient presque plus, mais la plupart étaient malheureux, avaient froid et étaient hargneux.

La vie devint encore plus difficile ! Les chaudoudoux, qui au début étaient disponibles comme l'air que l'on respire, devinrent de plus en plus rares. Les gens auraient fait n'importe quoi pour en obtenir.

Avant l'arrivée de la sorcière, ils se réunissaient souvent par petits groupes pour échanger des chaudoudoux, se faire plaisir sans compter, sans se soucier de qui offrait ou recevait le plus de chaudoudoux. Depuis le plan de Belzépha, ils étaient par deux et gardaient les chaudoudoux à une autre personne, ils se sentaient coupables, sachant que leur partenaire souffrirait du manque.

Ceux qui ne trouvaient personne pour leur faire don de chaudoudoux étaient obligés de les acheter et devaient travailler de longues heures pour les gagner.

Les chaudoudoux étaient devenus si rares que certains prenaient des froids-piquants qui, eux, étaient innombrables et gratuits. Ils les recouvraient de plumes un peu douces pour cacher les piquants et les faisaient passer pour des chaudoudoux. Mais ces faux chaudoudoux compliquaient la situation. Par exemple, quand deux personnes se rencontraient et échangeaient des faux chaudoudoux, elles s'attendaient à ressentir une douce chaleur et s'en réjouissait à l'avance et, au lieu de cela, elles se sentaient très mal. Comme elles croyaient s'être données de vrais chaudoudoux, plus personne n'y comprenait rien !

Évidemment, comment comprendre que ces sensations désagréables étaient provoquées par les froids-piquants déguisés en faux chaudoudoux ? La vie était bien triste ! ...

Timothée se souvenait que tout avait commencé quand Belzépha leur avait fait croire qu'un jour où ils ne s'y attendraient pas, ils trouveraient leurs sacs de chaudoudoux désespérément vides.

Mais écoutez ce qui se passa. Une jeune femme gaie et épanouie, aux formes généreuses, arriva alors dans ce triste pays.
Elle semblait ne jamais avoir entendu parler de la méchante sorcière et distribuait des chaudoudoux en abondance sans crainte d'en manquer.

Elle en offrait gratuitement, même sans qu'on lui en demande. Les gens l'appelèrent Julie Doudoux, mais certains la désapprouvèrent parce qu'elle apprenait aux enfants à donner des chaudoudoux sans avoir peur d'en manquer.

Les enfants l'aimaient beaucoup parce qu'ils se sentaient bien avec elle. Eux aussi se mirent à distribuer de nouveau des chaudoudoux comme ils en avaient envie.

Les grandes personnes étaient inquiètes et décidèrent de passer une loi pour protéger les enfants et les empêcher de gaspiller leurs chaudoudoux. Cette loi disait qu'il était défendu de distribuer des chaudoudoux à tort et à travers. Désormais, il faudrait un permis pour donner des chaudoudoux.

Malgré cette loi, beaucoup d'enfants continuèrent à échanger des chaudoudoux chaque fois qu'ils en avaient envie et qu'on leur en demandait. Et comme il y avait beaucoup, beaucoup d'enfants, presque autant que de grandes personnes, il semblait que les enfants allaient gagner. A présent, on ne sait pas encore comment ça va finir...

Est-ce que les grandes personnes, avec leur loi, vont arrêter l'insouciance des enfants ?

Vont-elles se décider à suivre l'exemple de la jeune femme et des enfants et prendre le risque en supposant qu'il y aura toujours autant de chaudoudoux que l'on voudra ?

Se souviendront-elles des jours heureux que leurs enfants veulent retrouver, du temps où les chaudoudoux existaient en abondance parce qu'on les donnait sans compter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mer 2 Nov - 20:23

C'est un bien beau conte.

Hélas, les enfants n'ont pas la parole ou beaucoup trop peu.

Pourtant, on aurait intérêt à les écouter un peu plus.

L'ennui, c'est que quand les enfants grandissent, ils oublient qu'il ont été généreux.

Ce conte ressemble aussi dans sa symbolique à l'histoire d'Adam et Eve chassés du paradis terrestre. Avec la sorcière qui joue un peu le même rôle que le serpent.

Il ne faut pas prendre à la lettre cette histoire d'Adam et Eve mais je dirais qu'il n'y a pas de fumée sans feu et que ce mythe tire sa source de quelque chose qui a dû se produire dans des temps très lointains. Les humains n'ont peut-être pas toujours été aussi égoïstes pi indifférents que maintenant.

Reste à trouver l'équivalent de la bonne fée mais je crains que ce ne soit pas pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Lun 7 Nov - 11:24

Mais je l'ai bien aimé ce conte Xtian ... Trés en accord avec mes façons de penser... sors nous en d'autres si tu en as , j'aime bien!
Alors , voici une "pensée de l'amie Guyloup arrivée pendant mon absence , je lea copie ici , car elle rejoint aussi ce conte par certains côtés...
amicalement à vous....

Si vous ne trouvez pas le bonheur,
C'est peut-être que vous le cherchez ailleurs,
Ailleurs que dans vos souliers...
Ailleurs que dans votre foyer.
Selon vous, les autres sont plus heureux,
Mais, vous ne vivez pas chez eux...
Vous oubliez que chacun a ses tracas,
Vous n'aimeriez sûrement pas mieux son cas.

Comment pouvez-vous aimer la vie,
Si votre coeur est plein d'envie?
Si vous ne vous aimez pas,
Si vous ne vous acceptez pas ?
Le grand obstacle au bonheur, sans doute,
C'est de rêver d'un bonheur trop grand,
Sachons cueillir le bonheur au compte-gouttes,
Ce sont les petites gouttes qui font les océans.

Ne cherchons pas le bonheur dans nos souvenirs;
Ne le cherchons pas non plus dans l'avenir.
Cherchons le bonheur dans le présent,
C'est là et là seulement qu'il nous attend.
Le bonheur n'est pas un objet
Que l'on peut trouver quelque part hors de nous.
Le bonheur, ce n'est qu'un projet
Qui part de nous et se réalise en nous.

Il n'existe pas de marchands de bonheur...
Il n'existe pas de machines à bonheur...
Il existe des gens qui croient au bonheur.
Ce sont les gens qui font eux même leur bonheur.
Si dans votre miroir votre figure vous déplaît
À qui ça sert de briser le miroir...?
Ce n'est pas lui qu'il faut casser !
C'est vous qu'il faut changer.

(Auteur inconnu)
Texte envoyé par Maddie que je remercie...

<> ------- <> ------- <>


Bonne fin de semaine à tous...


Amicalement,
Guyloup




guyloup@globetrotter.net
http://CyberQuebec.ca/creations-guyloup

(on atteint l'âge de la maturité le jour
où on ne veut plus s'empêcher d'être soi-même)

Messages entrants et sortants vérifiés
par l'anti-virus N.I.S-2004.


Mes groupes :
http://fr.groups.yahoo.com/group/creation_graphisme_photo (groupe scrapbooking virtuel)
http://fr.groups.yahoo.com/group/CercledelAmitie
(groupe de discussion)
http://fr.groups.yahoo.com/group/diaposguyloup
(liste de diffusion diaporamas et pensées)
http://fr.groups.yahoo.com/group/photo_guyloup
(liste de diffusion de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Ven 11 Nov - 9:19

Alors, Aujourd'hui, celle qui suit est un véritable acte de foi, les rêgles morales d'une vie humaine , ou ce qui devrait l'être , tout au moins...





Spirituel = qui est de l'ordre de l'esprit ; relatif au domaine de l'intelligence ; qui a de la vivacité d'esprit. (cf. : Petit Larousse)

--------------------------------------------------------------------------------


Qu'est-ce que la spiritualité ?
Un état d'esprit, une philosophie, une religion ? non...

Il me semble que la spiritualité est, avant tout, un "libre arbitre", c'est-à-dire la liberté et le choix d'orienter notre vie par une réflexion profonde, une recherche sans faux-semblants et en toute humilité...

Personne n'est parfait ; nous avons tous nos petits travers qui nous entraînent vers des erreurs de jugements ou d'actions.

Malheureusement, ces erreurs nous conduisent vers des mouvements plus importants, notamment au niveau des nations, ce qui conditionne, dans une certaine mesure, la vie de tout un chacun.

Nos pays industrialisés sont touchés par ces dérives : violences, corruptions, incestes, viols, meurtres, destructions de toutes sortes au niveau de l'environnement et des animaux, etc... et vont en plus porter le désastre dans les pays démunis pour des raisons financières les plus basses... de quoi se recroqueviller dans sa coquille pour avoir moins mal, physiquement et moralement !

C'est un constat terrible qui anesthésie certains et blesse profondément d'autres.

C'est clair, comment ne pas être révolté par toutes ces situations qui faussent tous les paramètres de vie ?

Et comment ne pas être terrifiés par l'exemple donné à nos enfants déjà perturbés par bien d'autres difficultés d'existence ?

Et comment ne pas être encore plus terrifié par l'héritage écologique que nous leur préparons en laissant faire... quelle vie, eux et leurs descendants, auront-ils à vivre ?

Sans être alarmiste, il faut, de toute urgence, prendre conscience de ces dérives et c'est justement ce "libre arbitre spirituel" qui doit entrer en action.

Sans être moraliste non plus, il faut, instamment, que chaque individu se sente, en toute conscience, partie intégrante de l'Univers et, par là même, oriente ses actes, vers des perspectives d'humilité d'abord, de rencontres vers autrui ensuite, et de chaleur humaine et d'amour enfin, pour que nous soyons fiers de nos vies et conscients d'être un maillon de l'immense chaîne d'amour qui se devrait d'exister normalement entre toutes les ethnies de notre belle planète.

Mais pour cela, bien évidemment, il faut oublier un peu son "ego", ne pas faire de soi seul(e) la priorité ; je ne parle pas de se de laisser piétiner par les autres, mais de prendre conscience que nous n'avons pas plus à passer devant les autres que les autres n'ont à passer devant nous.

Il ne suffit pas de claironner de beaux sentiments, il faut les appliquer et se battre pour reconstruire une vie pour chacun qui soit digne du merveilleux don qui nous a été fait.

Cela s'appelle "avoir une conscience" et la spiritualité est un état de conscience, mais une conscience élevée auprès du beau et du bien : un jugement sain dans un corps sain, c'est-à-dire lorsque "rien n'empêche l'intelligence de fonctionner".

C'est à ce prix, et seulement à ce prix que notre monde, blessé par tant de maux, redeviendra fidèle à sa destination initiale : "l'amour universel" ...


(selon un texte de Domy)


<> ------- <> ------- <>



Amicalement,
Guyloup

guyloup@globetrotter.net
http://CyberQuebec.ca/creations-guyloup
Messages entrants et sortants vérifiés par l'anti-virus N.I.S-2004.


Mes groupes :
http://fr.groups.yahoo.com/group/creation_graphisme_photo
(groupe scrapbooking virtuel)
http://fr.groups.yahoo.com/group/CercledelAmitie
(groupe de discussion)
http://fr.groups.yahoo.com/group/diaposguyloup
(liste de diffusion diaporamas et pensées)
http://fr.groups.yahoo.com/group/photo_guyloup
(liste de diffusion de mes photos = 1 par jour/6 jours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Dim 13 Nov - 5:51

Pardon, ami Polichinelle, de ne pas encore avoir répondu.

Tout ce qui vient des pensées de l'amie Guyloup est matière à réflexion.

Et je pense que nous sommes sur la même longueur d'ondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Dim 13 Nov - 6:19

Oh! je ne mets pas les "pensées " dans le sujet pour susciter un debat automatiquement , je suis abonné à la liste de diffusion de ses "pensées" alors , quand elles présentent des aspects "remarquables" , je viens vous les signaler .
Je pense que l'une des grandes forces du Web , c'est justement la possibilité de diffusion au moindre coùt , d'idées , d'opinions , d'informations , ou de connaissances .... Hélas , une partie de ces moyens de communications est pollué par des tordus qui ne savent rien faire d'autre que véhiculer des mauvaises pensées, véroler les systèmes des autres, ou tenter d'étendre leurs vices... Alors , quand je trouve quelqu'un de "gentil" ou de "bien"... Je diffuse pour faire savoir qu'il n'y a pas que du mauvais sur le Web....
Et puis , je trouve que , lors de ces moments de "blues" que nous avons tous, si nous trouvons un mot gentil , ou une pensée "positive" dans notre lecture , il arrive comme un petit rayon de soleil dans notre vie ...
Bisous aux Dames , et amitiés aux Messieurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsès II
Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 1771
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Dim 13 Nov - 6:24

Bien sûr qu'il n'y a pas que du mauvais sur le Web et c'est parfois une formidable chaîne d'amitié.

Mais si ces pensées suscitent un débat, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/pharaon.ramses/sitedesdeuxramses/index.ht
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Dim 13 Nov - 17:55

Bien entendu , le debat n'est jamais interdit, au contraire , les dévelopements , les critiques même sont toujours souhaitables , ils permettent de mettre en lumière les zones d'ombres, et d'accentuer les grandes lignes du sujet....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polichinelle
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Indre, France
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   Mer 16 Nov - 8:53

Bonjour à tous ,
La pensée d'aujourd'hui pourrait sembler banale , mais elle est ô combien vraie!
par ailleurs , notre amie Guyloup vient enfin d'ouvrir un site qui groupe ses pensées , diaporamas, et aussi plein de conseils et d'outils pour ameliorer les présentations de nos textes, courriers etc... Je vous le recommande:
http://www.creationsguyloup.com


Les humains sont tellement influencés par l’ordre des choses qui règne dans le monde que même s’ils étaient transportés dans le Royaume des Cieux, ils seraient capables de tout critiquer et de dire :
- “ Oh, mais que c’est bizarre ici, ce n'est pas normal que ce soit ainsi...”

Comme dans l’histoire de cet homme qui faisait partie d’une tribu dont les membres n'avaient qu'un seul oeil .
Il part en voyage et tombe un jour sur une peuplade où tous avaient deux yeux.
De retour chez lui, il dit à ses compatriotes :
- ”J’ai vu des monstres, des êtres épouvantables : ils n’ont pas un oeil comme nous, mais deux. Il faut aller les attaquer pour leur arracher ce deuxième oeil !”
C’est cette mentalité que l’on retrouve un peu partout.
Dès qu’un être manifeste des facultés ou des vertus inhabituelles et que les gens s’en aperçoivent, ils se liguent contre lui en disant :
- ” Il n’est pas normal, celui-là, il faut le combattre.”
Parce que la norme, c’est la majorité.
Alors, si la majorité est endormie, faut-il se niveler à elle et rester endormi ?
Vous voyez quelle mentalité est-ce ?.... et bien, c’est la nôtre à tous parfois.

(Marie-Jo, dite Chevreuil agile)

<> ------- <> ------- <>



Amicalement,
Guyloup

guyloup@globetrotter.net
http://www.creations-guyloup.com
Messages entrants et sortants vérifiés par l'anti-virus N.I.S-2004.


Mes groupes :
http://fr.groups.yahoo.com/group/creation_graphisme_photo
(groupe scrapbooking virtuel)
http://fr.groups.yahoo.com/group/CercledelAmitie
(groupe de discussion)
http://fr.groups.yahoo.com/group/diaposguyloup
(liste de diffusion diaporamas et pensées)
http://fr.groups.yahoo.com/group/photo_guyloup
(liste de diffusion de mes photos = 1 par jour/6 jours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les pensées de l'amie Guyloup....   

Revenir en haut Aller en bas
 
les pensées de l'amie Guyloup....
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensée F1 'ultima morpho'
» JE SUIS EN COLERE !
» Pensée (semis)
» Pensé annuelle ou vivace ?
» Nouveau départ et défi pour notre amie Marie-Clochette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village des Amis de Ramsès :: Les archives du forum :: La maison de la culture :: Multi-sujets-
Sauter vers: